Haiti News 509

Actualité d'Haiti, Nouvelles d'Haiti, Politique d'Haiti, Haiti News… La voix de la Nation Haitienne
4 décembre 2011 at 12:58

“Le gouvernement haïtien veut plus de sa diaspora”, a déclaré le Ministre Daniel Supplice

MIAMI, Etats-Unis – “Le gouvernement haïtien veut plus de sa diaspora, et non pas en termes d’argent, mais aussi de l’expérience acquise à l’étranger pour être rendus à Haïti, pour développer le pays”, a déclaré le ministre de la Diaspora, le sociologue Daniel Supplice S’exprimant lors du 10e anniversaire la cérémonie des professionnels haïtiens Coalition américaine (HAPC) Vendredi 2 déc à Miami-Dade College.

“Laissez-moi vous dire que le gouvernement haïtien est fier de vous, nous vous remercions pour l’envoi d’argent en Haïti pour aider les enfants vont à l’école, payer l’hypothèque, acheter de la nourriture, des médicaments, le gouvernement vous remercie pour tout votre soutien pour les Haïtiens, mais nous voulons plus de vous, plus de votre expérience et de l’engagement pour aider à développer Haïti », a déclaré le Ministre diaspora, Daniel Supplice annonçant que le gouvernement haïtien est l’établissement de structures permettant les membres de la diaspora pour servir leur pays d’origine.

Le sociologue a le conférencier principal lors de la cérémonie du 10e anniversaire de la Coalition haïtienne des professionnels américains (HAPC) Vendredi 2 déc à Miami-Dade College, Campus Wolfson. La coalition des professionnels, fondé par Yves Jodesty et actuellement couru par Richard Champagne (ESQ) fêtait ses 10 ans de leadership, de l’unité et de service communautaire.

Cependant, de nombreux dirigeants communautaires, des responsables américains et haïtiens professionnels venus hier soir pour entendre ce que le ministre des Haïtiens vivant à l’étranger avait à dire.

En cette occasion, M. Supplice, au nom du gouvernement haïtien, a remercié les Haïtiens qui font honneur au pays. Il a mentionné le commissaire de district de Miami-Dade, Jean Monestime, North Miami maire André Pierre, ancien maire de North Miami Joe Celestin, North Miami chef de la police Marc Elias, commandant de la police de Miami, Gary Eugene, Richard Champagne (le président d’HAPC), Gepsie Mettelus (Sant la), Marleine Bastien (FANM), Lucie Tondreau (Banm dwa m), Farah Larrieux, et ainsi de suite.

“Ma première étape en tant que ministre était de faire comprendre l’importance des Haïtiens de la diaspora. Ce n’est pas seulement l’argent que vous envoyez, mais aussi l’image positive que vous lancez sur le monde, montrant que Haïti n’est pas seulement Papa Doc, Tontons Macoutes, le vaudou, Lavalas, et tout ce qui peut paraître négatif. Haïti est vous aussi, avocats, médecins, ingénieurs, tous les professionnels au service de la communauté. C’est trop Haïti », a déclaré le ministre, applaudie par le public.

Ce Décembre 2, Daniel Supplice a fait beaucoup de promesses à la Diaspora comme obtenir amendement constitutionnel avec des articles de la double nationalité publiés. “Je vais à intercéder avec le président Martelly pour ça”, at-il dit. M. Supplice a également promis de porter l’ensemble des plaintes de la diaspora et des recommandations au Chef de l’Etat.

Le ministre a annoncé cette nuit-là ce qu’il appelle «bonnes nouvelles»: le droit de la diaspora de voter et de choisir les dirigeants d’Haïti à travers des élections justes.

“Mais il ne sera pas possible si certaines structures ne sont pas établis avant, comme pour enregistrer des Haïtiens vivant à l’étranger, pour leur donner la carte d’identité nationale (CIN)”, ajouta Supplice.

Le ministre Diaspora exhortait ses auditeurs à savoir qu’il y a aussi la diaspora qui souffre. «Quand vous dites la diaspora, les gens tendent à penser de boursiers aux États-Unis ou au Canada, mais il y a des Haïtiens en République Dominicaine, Turk & Caicos, en Guyane, ils sont aussi de la diaspora et de grande souffrance, certains sont considérés comme apatrides. Pour ceux, nous voulons lancer le programme d’identification de leur donner un document en les reconnaissant comme la nôtre », a expliqué le sociologue.

Deux bureaux d’enregistrement diaspora seront fixés, un en République dominicaine, une autre à Miami, a annoncé le ministre ajoutant que “la diaspora de Miami est l’un des plus actifs”.

Dans son premier voyage à l’étranger après son entrée en fonction, le ministre de la Diaspora, Daniel Supplice a visité pendant deux semaines les communautés haïtiennes, à New-York et Miami, les deux plus importants dans les États-Unis.

Jonel Juste, Miami, FL

HaitiNews509

Commentaires

Commentaires

Categories: Haiti - Politique
%d blogueurs aiment cette page :